Sud de France fait le bio à Biofach

Du 15 au 18 février, Sud de France est à Nuremberg en Allemagne pour BioFach, le plus grand salon professionnel dédié aux produits biologiques qui, avec Vivaness, s’étend cette année au secteur du « bien-être ». Un rendez-vous à ne pas manquer pour les entreprises régionales tournées vers le bio puisque le salon accueille 45 000 visiteurs internationaux. Le Languedoc-Roussillon accroît sa représentation avec 12 entreprises bio de la filière agroalimentaire et 8 entreprises du secteur « bien-être » ce qui la place à la même hauteur que sa consœur de Paca, un poids-lourd de la cosmétique.
Sud de France Développement qui accompagne ces entreprises y déploie toute sa stratégie et son expérience de l’Allemagne. Avec deux stands totalisant plus de 220 m2, les entreprises du Languedoc-Roussillon ont de quoi bien figurer pour intéresser, par leurs produits bio, les différents acheteurs internationaux.

Les entreprises régionales  sont réparties sur deux stands, l’un de 165 m² (hall 1, stands 330 et 430), l’autre de 61 m2 (hall 7A, stand 227). Sur le stand des produits agroalimentaires, elles sont réunies sous la bannière Sud de France et sur le stand des produits cosmétiques, sous l’enseigne « Well being in Languedoc-Roussillon » afin de rendre l’offre régionale bio plus attractive.

Pour plus de flexibilité, deux formules de participation sont à nouveau proposées aux entreprises régionales. Il y a la formule de stands privatifs associant business et convivialité qui permet aux exposants d’affirmer leur présence et de présenter leur savoir-faire pendant la durée du salon.
Et la formule « espace d’affaires », un comptoir de travail qui permet aux entreprises de se lancer à l’export avec des frais minimum. Conçu comme une plateforme préparatoire, elles permettent aux entreprises de tester le marché avant de commercialiser leurs produits bio à l’international.

Côté Vivaness, il existe aussi la formule « vitrine » conçu pour les entreprises qui exposent sur le salon, mais pas sur le pavillon collectif régional. Il s’agit de leur offrir un relai de communication sur l’espace collectif et ainsi de drainer encore plus de gens vers leur propre espace. Les entreprises dans ce cas de figure bénéficient  d’une visibilité  qui leur est propre, mais profite aussi de la dynamique induite par le collectif en participant à toutes les opérations de marketing.

 

Demain et jusqu'à samedi, la marque Sud de France met en avant ses productions bio à Biofach et Vivaness.

Un jeu concours avec un séjour bien-être, un séjour gastronomique et 12 paniers gourmands composés de produits bio et cosmétiques régionaux à gagner est organisé pour orienter les visiteurs vers les stands régionaux. Pour en renforcer l’attractivité, chaque jour, sur l’espace Sud de France, un cuisinier met en valeur les produits régionaux biologiques et les possibilités qu’ils offrent en matière de préparation et de création culinaire.

Lors de la « nuit bio », le jeudi 16 février à 18 h 30, un cocktail Sud de France est organisé sur ces stands pour permettre aux entreprises régionales de prolonger les échanges avec les acheteurs internationaux.

Grâce à son partenariat avec le salon Vivaness, le salon s’étend au « bien-être » et à la santé. Dans le cadre de l’accompagnement de sa filière régionale du bien-être et en partenariat avec OcWell, Sud de France Développement réalise pour la première fois un pavillon collectif dans le hall du bien-être. Et pour son coup d’essai, c’est un coup de maître puisque huit entreprises régionales du secteur sont présentes à Nuremberg, ce qui place Sud de France au même niveau que sa consoeur PACA, un poids lourd du secteur. En effet le positionnement sur le bio et le naturel est prépondérant dans la filière du bien-être en région.

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

Commentaires

Laisser un commentaire

XHTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>